retour haut de page

Emploi Strasbourg : beaucoup d'offres dans le secteur automobile

Symbole de l'unité européenne, Strasbourg incarne des valeurs ? ouverture vers l'extérieur, réalisation de grands desseins ? qui, mises au service de son économie, favorisent la création d'emploi.

Le secteur industriel strasbourgeois représente 40 000 emplois. L'un des domaines phares est l'industrie pharmaceutique : 250 entreprises telles que Novartis, Eli Lilly et Transgene, regroupant 15 000 emplois, sont réunies au sein du pôle de compétitivité Alsace Biovalley. De même, le secteur automobile, dont les principaux acteurs ont créé le pôle de compétitivité Véhicule du Futur, est très actif dans la région. L'agroalimentaire est également bien représenté dans la région strasbourgeoise avec la présence d'Ancel, de Kraft Jacob Suchard ou encore de Heineken. Enfin, le Port autonome de Strasbourg offre un bassin d'emplois conséquent : plus de 350 entreprises concourent à son activité, notamment les entreprises de logistique (Chalot Transports et Géodis BM Alsace).

L'activité tertiaire est fortement développée dans la ville de Strasbourg : on y recense 130 000 emplois, dont plus de 10 500 en finance et assurance (Banque populaire d'Alsace, Caisse d'épargne d'Alsace, Mutuelle de l'Est, Barclays...). Strasbourg peut compter aussi sur un domaine des technologies de l'information et de la télécommunication particulièrement dynamique qui emploie 10 000 personnes.

Le secteur de l'image est également fort pourvoyeur d'emplois : 2 600 personnes travaillent dans le multimédia, l'audiovisuel et pour des diffuseurs (France 3 et Arte). Pour nombre d'entre nous, Strasbourg est synonyme d'institutions. Des opportunités d'emplois sont également à saisir dans la 2e ville diplomatique de France qui est le siège du Conseil de l'Europe et du Parlement européen et qui accueille 25 consulats ainsi qu'une centaine d'ONG à caractère international.

Les infrastructures strasbourgeoises sont bien développées : Strasbourg est la première ville française en termes de réseaux de tramway et de pistes cyclables. Strasbourg, classée 6e par le Point dans son étude 2008 sur les villes où il fait bon vivre, obtient la 5e place dans le classement de l'Étudiant des villes où il fait bon étudier en 2009. L'importante proportion d'étudiants étrangers (20 %) à Strasbourg confirme ce résultat.

> Voir toutes les offres d'emploi à Strasbourg.

retour haut de page

retour haut de page